image


Infections au Virus de l'hépatite C (VHC)



Le VHC se transmet essentiellement par voie sanguine, mais aussi par voie sexuelle, en particulier chez les homosexuels masculins. Dans 20 à 30% des cas le mode de contamination reste inconnu. On suspecte que des tatouages non réalisés dans les règles sanitaires, un échange de rasoir, brosse à dent… puissent être en cause.
En France, 370 000 personnes sont infectées de façon chronique par le VHC dont 1/3 qui l’ignorent.

Présentation clinique:

  • Hépatite aigue : elle est asymptomatique dans 90% des cas!  
  • Hépatite chronique : elle est asymptomatique pendant plusieurs années alors que le virus détruit peu à peu les cellules hépatiques
  • Cirrhose et cancer du foie en sont les complications

cegidd VHC

Diagnostic:

-la sérologie du VHC et la charge virale (ARN du VHC): examens de référence/confirmation, sur prise de sang

-le test rapide OraQuick* qui donne une réponse très fiable sur un échantillon de salive:

oraquick vhc

Traitements:

-Autrefoius: Interféron alpha injectable + ribavirine orale avec des résultats inférieurs à 25% de guérisons
-en 2014, l’arrivée des antiviraux directs actifs contre le VIH a révolutionné le traitement de cette infection qui est maintenant guérissable en 3 mois dans plus de 96% des cas. Les recommandations actuelles sont de traiter toute infection à VHC quel que soit le stade de fibrose hépatique, avec un antiviral spécifique pangénotypique comme l'Epclusa ( 1cp/j/12 semaines): cf site de l'AFEF.

IL N’EXISTE PAS DE VACCIN VIS-A-VIS DU VHC.

ATTENTION : avoir guéri d’une hépatite C ne vous protège pas d’en attraper d’autres !





image



image