image


Infections à VIH



C’est l’agent causal du SIDA.
Trente quatre millions de personnes sont infectées dans le monde.

En France on estime entre 20 000 et 40 000 le nombre de personnes infectées qui l'ignorent.

Evolution clinique:

  • Après contamination le virus peut entrainer un syndrome viral d’allure banale (fièvre, ganglions, mal de gorge, éruption cutanée) qui passera seul. Néanmoins il y a des cas où cette primo-infection reste asymptomatique. A ce stade, seule la recherche dans le sang de l’ARN du virus (charge virale) est positive, les sérologies se positivent plus tardivement

Le VIH se transmet lors des rapports sexuels non protégés, lors des fellations non protégées, et par le sang. Une fois établi dans l’organisme, il se multiplie et s’intègre dans les chromosomes des cellues, faisant que cette maladie reste incurable.

  • Sans traitement, l’infection évolue vers le SIDA et la mort dans un délai moyen d’une huitaine d’années. Il s’agit donc d’une infection longtemps asymptomatique, même si pendant ce temps le virus détruit peu à peu les défenses immunitaires de l’organisme.

evolution vih sida

  • Le SIDA avéré est défini par certaines infections ou cancers qui surviennent du fait de cette faiblesse immunitaire. Il ne s’agit pas d’infections banales mais opportunistes, c'est-à-dire par des microbes que normalement un organisme sain combat tout seul, et qui là vont entrainer une infection grave : pneumopathie asphyxiante au parasite Pneumocystis, abcès du cerveau à Toxoplasme, perte de la vision par rétinite à Cytomégalovirus…
  • Les trithérapies ont bien amélioré la survie des patients depuis les premières arrivées en 1996. Néanmoins, le virus peut toujours muter et s’y habituer, les traitements sont quotidiens et à vie, et des effets secondaires (déminéralisation osseuse, insuffisance rénale, infractus cardiques…) cumulatifs sont possibles au fil des années

Diagnostic:

-la sérologie (ELISA, Western blot) est la base du diagnostic
-les TRODs (Tests d’Orientation Diagnostique) sont fiables à 99% (réponse en 5 minutes par l’analyse d’une goutte de sang prélevée au bout du doigt) mais doivent être confirmés par une sérologie standard.

TROD TROD

Le test INSTI* est celui que nous utilisons:

insti

Traitements:

La trithérapie doit être initiée par un médecin connaissant bien la maladie. Un suivi hospitalier minimal d’une fois/an est recommandé, les médecins de ville n’ayant pas le droit de changer ou recopier au dela d’un an la prescription hospitalière.

Prévention:

-Usage systématique du préservatif.
Le VIH ne se transmet ni par la salive ni par le serrage de main ni par les piqures de moustique.
-Prophylaxie post-exposition : en cas de prise de risque avérée, une trithérapie peut être prescrite en milieu spécialisé dans les 48 heures suivant le risque et pendant 28 jours, pour diminuer le risque de s’infecter.




image



image