image


Prophylaxies VIH

Il s'agit de traitements anti-viraux initiés soit après avoir pris un risque important d'acquérir le VIH (Prophylaxie Post Exposition: PPE) ou avant le prise d'un tel risque (Prophylaxie Pré Exposition ou PrEp)


La Prophylaxie Post Exposition (PPE)

Elle est validée par les autorités de santé depuis 2005
Il s'agit de la prise, le plus rapidement possible (dans les 48 heures après la prise de risque) d'une tri-thérapie pendant 28 jours. Dans notre centre, le produit utilisé est le STRIBILD qui contient 3 anti-viraux anti-VIH. Un suivi régulier de la tolérance et de l'efficacité est nécessaire dans les mois suivant son début.



La Prophylaxie Pré Exposition (PrEp)

Elle vient d'être validée par les autorités de santé pour un début de prescription en 2016. Il s'agit de la prise avant l'exposition au VIH d'une bi-thérapie appelée TRUVADA (le comprimé contient 2 anti-viraux actifs contre le VIH. Plusieurs essais cliniques ont montré son efficacité dans des situations à haut risque d'acquisition du VIH (essai iPrEx: 1 comprimé/jour: diminution de 44% du risque d'acquisition du VIH globalement, et de 92% chez les personnes qui prenaient bien le produit et avaient des taux mesurables dans le sang; essai IPERGAY: administration intermittente "à la demande" comprenant 2 cp pris 24 heures à 2 heures avant le rapport à risque, puis 1 cp 24h après et 1 autre 48h après la première prise: réduction de 86% du risque d'acquisition du VIH).

Les experts français ont retenu les situations suivantes au cours desquelles la PrEp peut être prescrite:

  • Hommes ayant des rapports avec des hommes et:

-ayant des relations anales non protégées avec au moins 2 partenaires sur une période de 6 mois

-ou ayant présenté plusieurs épisodes d'IST dans l'année ou ayant eu recours à une PPE dans l'année ou ayant l'habitude de consommer des substances psycho-actives lors des rapports sexuels

  • Personnes transgenre ayant des relations sexuelles non protégées
  • Usagers de drogues intraveineuses avec partage des seringues
  • Personne en situation de prostitution exposée à des rapports non protégés
  • Personne en situation de vulnérabilité exposée à des rapports non protégés à haut risque de transmission du VIH (par exemple avec des personnes originaires de pays à haute prévalence de l'infection à VIH comme la Guyane)

Les modalités de prescription sont:

-soit une prescription continue. L'activité optimale protectrice apparaissant après 7 jours chez l'homme et 21 jours chez la femme

-soit une prescription discontinue (2 cp dans les 24 à 2 heures avant l'acte sexuel, 1cp 24h après cette prise et un autre 48 h après). Cette modalité n'est pas recommandée chez la femme en l'absence de données et par le fait que le produit se concentre moins rapidement au niveau cervico-vaginal qu'au niveau rectal. De même, une personne infectée par le virus de l'hépatite B ne doit pas prendre le traitement à la demande.

EN PRATIQUE seront réalisées:

-une première consultation médicale avec "counseling", bilan sanguin pour éliminer une IST déjà en cours, dont le VIH, et vérifier la fonction rénale

-une seconde consultation au moins 3 semaines après pour analyser les résultats, refaire une sérologie VIH et réaliser la première prescription de PrEp

-une surveillance clinique et biologique trimestrielle


ATTENTION:

1-La PPE et la PrEp ne protègent pas des autres infections sexuellement transmissibles et l'usage du préservatif reste l'élément le plus efficace.

2-Depuis le 4 janvier 2016 l'agence nationale de sécurité du médicament (ansm) a mis en place une RTU (Recommandation Temporaire d'Utilisation) permettant l'accès à la PrEP: suivre ce lien pour consulter le protocole de RTU


MISE A JOUR DU 26.02.2016: le service d'infectiologie de l'hôpital Sainte Musse organise depuis le 5 avril une "consultation PrEp" tous les 15 jours avec rendez-vous préalable obligatoire au 04 94 14 50 56.


MISE A JOUR DU 10.06.2016: la Ministre de la Santé par arrêté du 7 juin a défini que l'association de 2 molécules contenues dans le Truvada (emtricitabine/fumarate de ténofovir disoproxil) était la prophylaxie VIH prescrite dans les CeGIDD.


 

 

 
 
image



image